Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Actualités interlangues / Flanders Lane 2 : The Banished Islands

Flanders Lane 2 : The Banished Islands

Projet de simulation globale interdisciplinaire
error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

Flanders Lane est le projet mené par Sébastien Franc, professeur d’anglais au lycée des Flandres de Hazebrouck depuis l’année scolaire 2015-2016. Il s’agit d’une simulation globale où les élèves de différentes classes sont amenés à gérer des bâtiments de façon virtuelle et à vivre toutes les interactions possibles dans une ville virtuelle.

 

Voir la vidéo de présentation des IAN de Langues vivantes... et ces deux articles sur la première saison de Flanders Lane

 

L'article et la carte interactive de Flanders Lane sur le site Respire (Réseau d'Echanges de Savoirs Professionnels en Innovation, en Recherche et en Expérimentation)

L'article du Café Pédagogique de décembre 2015 et l'interview de Sébastien Franc en marge du 8ème Forum des Enseignants Innovants (FEI).

Flanders Lane 2 : The Banished Islands est donc la suite du projet commencé l’année dernière. Les interactions au sein de la ville virtuelle continuent, avec des collaborations entre élèves au lycée, dans l’académie de Lille et même dans d'autres établissement en France et à l’étranger.

« Les besoins des uns deviennent les missions des autres ». L’histoire a évolué et se base désormais sur des îles sur lesquelles les élèves doivent accomplir des missions pour survivre. Pour visionner la carte interactive de la saison 2, voir en bas de page.

Dans l’histoire, les élèves de la ville de Flanders Lane ont été bannis et exclus vers un archipel par « The Villain ». Pour le combattre, chacune des classes de Sébastien Franc se voit attribuer des objectifs et des missions collaboratives, le tout dans le cadre d’une pédagogie active, en îlots ludifiés.

Le projet est suivi par Expérithèque, la plateforme nationale des innovations (Eduscol) et, au niveau local, par le SEPIA de l’académie de Lille. Les objectifs visés sont multiples et ne se résument pas uniquement au travail des compétences disciplinaires (activités langagières en anglais). Un professeur de physique-chimie du même établissement participe à cette démarche interdisciplinaire. C’est le cas aussi d’autres enseignants de l’académie de Lille ou d’autres académies (Dijon, Créteil, Rennes, etc.) et même de l’étranger, puisque des élèves du lycée français de Lomé, au Togo, ont intégré le projet.

La saison 3 (Newtropolis Resilience) est prévue pour l'année scolaire 2017-2018 sous la forme d'un escape game à l'année (voir le teaser plus bas).

 

Pour aller plus loin :

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
Mots-clés associés :